furet nord rencontre Mayotte: le policier avoue avoir menti pour se protéger

rencontre entre sinik et apathie prostituee aan het woord dans site de rencontre fdating

site de rencontre gastronomique Nos confrères de les plus grandes prostituées du monde ado rencontre tchat Mayotte 1ère annonçaient lundi après-midi qu’un policier de la direction général de la Sécurité Intérieure avait été agressé par trois individus cagoulés dans les locaux même du service à Dzaoudzi. Le quinquagénaire expliquait alors avoir été ligoté puis séquestré par les malfaiteurs qui sont repartis avec son arme de service, celle d’un collègue et des munitions. Un acte pris très au sérieux par la préfecture et le parquet de Mamoudzou puisque la DGSI est l’unité qui lutte contre la radicalisation et les filières terroristes. Des recherches actives ont été menées depuis pour tenter de retrouver le dit commando. Hors, les enquêteurs ne s’attendaient pas à ce qu’ils allaient découvrir. Après avoir soulevé plusieurs contradictions dans les faits, le fonctionnaire de 52 ans, placé en garde à vue, a fini par avouer qu’il avait tout inventé. Victime du vol de son arme, selon ses dires, samedi soir dernier à son domicile, il aurait mis en scène son agression pour tenter d’éviter les conséquences administratives sur sa carrière. Déféré devant le procureur de Mamoudzou, il a accepté d’être jugé selon la procédure de plaider coupable pour dénonciation d’un délit imaginaire et a été condamné à un an de prison avec sursis, trois ans d’interdiction d’exercer une fonction publique et de détenir une arme nécessitant une autorisation. Il a lui même conduit les gendarmes chez un proche qui gardait pour lui l’arme prétendue volée de son collègue. Les recherches sont toujours en cours pour retrouver la sienne.

site de rencontres gratuit sans abonnement

www yabiladi rencontre

super rencontres

Poster un Commentaire

comment rencontrer bob lennon Soyez le premier à commenter !

avatar